Les associations et leur contribution à la démocratie : un défi contemporain

Jean-Louis Laville, Anne Salmon

Resumo


Dès les années 1980, des Etats ont commencé à introduire des dispositifs institutionnels et organisationnels se réclamant des idéaux néolibéraux ; ils ne sont entièrement réalisés mais continuent à être promus avec force dans de nombreux pays et leurs conséquences sont notables pour les associations. La première partie de ce chapitre synthétise comment elles en ont été affectées. Ces évolutions ont généré des analyses faisant des associations un sous service public, ce qui traduit une incompréhension de la teneur exacte du projet néolibéral ; ce dernier en visant une limitation de la démocratie affaiblit autant les associations que les autorités publiques, ce que ses inflexions récentes confirment.
Néanmoins comme il est indiqué dans la seconde partie, certaines associations prouvent leurs capacités de résistances. Afin d’étayer ces démarches pratiques, il est important de mentionner quelles sont les ressources théoriques disponibles. L’enjeu est que de nouvelles synergies entre acteurs et chercheurs contribuent à l’échec de la remise en cause contemporaine des dynamiques démocratiques.

Palavras-chave


Associativismo; Democracia

Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Creative Commons License
Esta obra está licenciada sob uma Licença Creative Commons. ISSN: 2237-7840