Le Conflit diglossique en littérature : Le cas des récits autobiographiques de Patrick Chamoiseau

Annick Marie Belrose, Universidade Federal do Amapá et UNIFAP, Brésil

Résumé


Patrick Chamoiseau est un écrivain martiniquais contemporain. Il est né le 03 décembre 1953 à Fort-de-France (Martinique). Il a écrit des romans, des essais, des pièces de théâtre, des contes philosophiques, etc. Il est considéré comme étant le successeur de grands auteurs également martiniquais tels qu’Aimé Césaire et Édouard Glissant. C’est un auteur engagé qui s’interroge dans ses textes sur la notion de littérature, sur la tradition littéraire française, sur l’histoire des Antilles françaises, ainsi que la relation des écrivains antillais avec le monde et leurs rôles dans le contexte culturel globalisé. Ce travail de réflexion est réalisé aussi bien par les personnages de ses romans que par les différents narrateurs. Chamoiseau construit son discours théorique principalement en filiation avec la pensée d’Édouard Glissant. La théorie de la Relation de Glissant constitue la ligne directrice à partir de laquelle il élabore sa réflexion. Il consacre une grande partie de son œuvre à tenter d’appréhender, d’expliquer et de résoudre le déchirement diglossique vécu par lui et par la population martiniquaise, pris entre la langue créole (langue dominée) et la langue française (langue dominante). Ainsi ses romans autobiographiques Antan d’enfance - Une enfance créole I (1996), Chemin-d’école - Une enfance créole II (1996), mais également  son essai théorique Écrire en pays dominé (1997) rendent-ils compte de cette quête. Chamoiseau y dévoile les enjeux identitaires engendrés par sa rencontre avec les deux langues, raconte la complexité des mécanismes psychologiques et relationnels, les difficultés à se construire comme individu et comme membre d'une communauté. L’écriture de Chamoiseau cherche à traduire ce conflit, mais également à le résoudre en créant un langage poétique et polysémique où la langue créole habite une narration en français.


Mots-clés


Littérature. Diglossie. Identité.

Texte intégral :

PDF

Références


CHAMOISEAU, P. Antan d'enfance, Une enfance créole I. Paris : Gallimard, 1996.

_______ Chemin d'école, Une enfance créole II. Paris : Gallimard, 1996.

_______ Écrire en pays dominé. Paris : Gallimard, 1997.

DÉTRIE, C. De l’identité collective à l’ipséité : l’écriture de Patrick Chamoiseau. In : BRES, J. ; DETRIE, C. ; SIBLOT, P. (Dir.) Figures de l’interculturalité, Montpellier : Praxiling-Université Paul Valéry-Montpellier III, 1996 ; p. 99- 136 (suivi d’un entretien avec l’auteur, pp. 137-140).

GLISSANT, É. Poétique de la Relation - Poétique III. Paris : Gallimard, 1990.

GRUTMAN, R. La textualisation de la diglossie dans les littératures francophones. Disponible à http://www.academia.edu/1074075/_La_textualisation_de_la_diglossie_dans_les_littéra tures_francophones . 2004. Accès le 04/02/2019.

HEURTEBISE, C. La diglossie littéraire chez Chamoiseau. Écrire en pays dominé, de la pétrification engendrée par la conscience diglossique à la résolution dans l'écriture de la « pierre-monde ». Disponible à http://malfini.ens- lyon.fr/document.php?id=148. 2010. Accès le 04/01/2.019.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Droit d'auteur (c) 2020, Annick Marie Belrose, Universidade Federal do Amapá et UNIFAP, Brésil

 

 

 

 

AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones

 

Revue électronique scientifique internationale à parution semestrielle en libre accès pour la diffusion mondiale de travaux pluridisciplinaires sélectionnés sur critères d’excellence via les réseaux de la Fédération internationale des professeurs de français, de la Fondation Alliance française, du GERFLINT, de Framonde-Agence universitaire de la Francophonie, de LISEO-CIEP, les réseaux de chercheurs amis, les portails de ressources en ligne et les réseaux sociaux.

e-ISSN : 2596-1837

Indexations finalisées : Mir@bel

 

Universidade Federal da Bahia,

Instituto de Letras,

Área de francês

Sala 212, Rua Barão de Jeremoabo, n° 147, Campus Universitário de Ondina, CEP : 40170-115, Salvador - BA, Brasil

 

redaction.antipodes@gmail.com

 

 

 

Cette revue est publiée en libre accès électronique sous la protection de la licence Creative Commons de type Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International, dont les termes sont consultables en ligne à l’adresse https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode : ses contenus sont publiés gratuitement et libres de droits d’utilisation non commerciale par un tiers, ce dernier étant néanmoins soumis à l’obligation de citation de source, de déclaration de toute altération et de publication dans les termes de la même licence. Les auteurs de travaux publiés sur ce site conservent leurs droits de copie (copyright).