Politiques éditoriales

Énoncé de mission


AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones est une revue électronique scientifique internationale dédiée à la diffusion en accès libre sur l’internet de la recherche en didactique du français et des études de langue française lato sensu menées dans les zones géographiques à dominante non francophone.

Les travaux publiés sont originaux et adressés à des chercheurs et à des administrateurs.

La langue principale de la revue est le français, mais sont également acceptées des présentations en anglais, espagnol ou portugais.

Sont publiés semestriellement des articles scientifiques, des fiches de lecture et des communications de recherche en cours.

Sont publiés annuellement les actes des réunions d'études de l'Universidade Federal da Bahia.

Sont également publiés sans contraintes de date des travaux d'autres natures (monographies, manuels pédagogiques, recueils thématiques, etc.) soumis à l'évaluation d'un comité éditorial spécifique.

 

AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones est hébergée gratuitement sur le site du système des bibliothèques de l’université fédérale de Bahia, au Brésil. Son archivage est fait via la procédure LOCKSS. 

AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones est un organisme à but non lucratif. Cette revue ne demande aucune contribution financière à ses contributeurs et la participation à toute activité de cette revue est volontaire et bénévole.

Aucun membre de son corps éditorial et aucun de ses auteurs ne reçoit de rémunération financière spécifique pour sa contribution ; dans l’éventualité où la contribution aux activités de cette revue rejoigne une ou plusieurs activités comptées aux nombre des activités professionnelles d’un contributeur, cette revue ne saurait être sollicitée pour une quelconque rémunération de cette contribution volontaire et bénévole, la ou lesdites activités professionnelles relevant par ailleurs de la rémunération du contributeur par l’institution qui lui fait office d’employeur légal. L’acceptation de la publication sur ce site de son nom personnel vaut pour acceptation tacite de cette disposition de la part des chercheurs, auteurs et tout autre contributeur de cette revue.

 

AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones assure sa promotion par publication de courriels de manière croissante dans tous les pays du monde, via les réseaux de la Fédération internationale des professeurs de français, de l'Institut Alliance française, du GERFLINT, de Framonde-Agence universitaire de la Francophonie et des réseaux de chercheurs amis, ainsi que par sa présence sur les réseaux sociaux de grande consultation.



 

Politiques de rubriques

Avant-propos

Décoché Soumissions actives Coché Indexé Décoché Évalué par les pairs

Critiques littéraires & cinématographiques

Coché Soumissions actives Coché Indexé Coché Évalué par les pairs

Didactique

Política padrão de seção

Coché Soumissions actives Coché Indexé Coché Évalué par les pairs

Linguistique

Coché Soumissions actives Coché Indexé Coché Évalué par les pairs

Politique linguistique

Coché Soumissions actives Coché Indexé Coché Évalué par les pairs

Traductologie

Coché Soumissions actives Coché Indexé Coché Évalué par les pairs

Varia

Coché Soumissions actives Coché Indexé Décoché Évalué par les pairs

Fiches de lecture

Coché Soumissions actives Coché Indexé Décoché Évalué par les pairs

Recherches en cours

Coché Soumissions actives Coché Indexé Décoché Évalué par les pairs
 

Processus d'évaluation par les pairs


Les articles scientifiques des éditions semestrielles sont publiés à l'issue d'un processus de double évaluation anonyme non collégiale et de sélection par classement.

 

Après vérification de l’absence de plagiat, les offres de publications reçues sont anonymées par le comité de rédaction et soumises à l'évaluation non concertée de deux membres spécialistes de notre commission de lecture.

Chaque évaluation est critériée et notée (concept primaire).

Les concepts primaires assortis d’un avis favorable ou défavorable sont envoyés au comité de rédaction par chaque évaluateur. Le comité de rédaction procède aux étapes suivantes dans les respect de sa déclaration de confidentialité.

La moyenne des deux concepts primaires obtenus par un article lui confère un concept final. Pour chaque édition, les offres de publication sont classées, dans chaque rubrique, par orde décroissant des valeurs des concepts finaux. Les offres de publication les mieux classées de chaque rubrique sont sélectionnées pour donner lieu à une diffusion de quinze articles (hors rubrique Varia) au maximum.

(Les fiches de lecture et les communications de recherches en cours sont évaluées uniquement par le rédacteur en chef et ne sont pas soumises à sélection, toute offre formulée en respect des standards de la présente pouvant être publiée.)

 

Les évaluations d'offre de publication d'article scientifique sont critériées et déterminent un concept numérique établi sur 1000 points. 

 Les évaluations se font sur les deux plans de la valeur formelle (500 points) et de la valeur scientifique (500 points) des articles.

 

* Évaluation des aspects formels de la proposition (critères et maxima) :

- rédaction en français : 30

- correction linguistique : 40

- structuration du résumé en : a. thème et conclusion, b. type de recherche, c. objectifs, méthodologie, résultats : 90

- pertinence des mots-clefs d'indexation : 30

- pertinence des titres de section et de sous-section : 10

- structuration de l'introduction générale en : a. thème et conjoncture, b. interrogations justificatives, c. objectif général, d. type de recherche, e. étapes de la présentation : 90

- structuration de la conclusion générale en : a. résumé du développement de l'article, b. pondération des résultats obtenus, c. prévision de recherches corollaires : 90

- respect des normes de citation : 30

- respect des normes de référencement en note de bas de page : 20

- présentation post-textuelle de la liste des références mentionnées dans l'article et des travaux fondamentaux dans le champ : 30

- respect des normes de présentation des références post-textuelles : 30

- taille >10 pages et <15 pages (total) : 10 (éliminatoire si <7 pages et si >20 pages)

 

* Évaluation des aspects scientifiques de la proposition (critères et maxima) :

- pertinence du titre au vu des contenus et de l'intérêt :  30

- importance actuelle du thème : 110

- explicitation des références théoriques de la recherche : 50

- pertinence des références théoriques de la recherche : 70

- clair exposé de la méthode de recherche : 50

- pertinence et fiabilité de la méthode de recherche : 70

- présentation de résultats qui correspondent au projet annoncé : critère éliminatoire

- originalité, articulation et consistance de l'argumentation : 25

- utilisation pertinente des références mentionnées : 25

- originalité et importance des conclusions de recherche : 70

 

La description du processus de sélection des articles scientifiques est également consultable au Titre II, paragraphe II.10 de la charte déontologique de la présente.


 

Périodicité

La publication est semestrielle, les numéros sortant en juin et en décembre.

Les offres de publications peuvent être soumises au rédacteur en chef tout au long de l'année, mais les évaluations se font en février pour les numéros de juin et en août pour les numéros de décembre.

Des propositions de numéros spéciaux peuvent être faites à tout moment au rédacteur en chef, qui les soumettra au comité éditorial, pour une publication sans contrainte de date.

 

 

Politique d'accès libre

 

La revue AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones adhère aux principes de l'accès libre, c'est-à-dire, dans le respect de tout cadre légal, gratuit et illimité en termes d’origine, de fréquence, de diffusion, conformément aux termes de l’initiative de Budapest pour l’accès libre.

Les contributions sont publiées sous la protection de la licence Creative Commons de type Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International, dont les termes sont consultables en ligne à l’adresse https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode : leurs contenus sont publiés gratuitement et libres de droits d’utilisation non commerciale par un tiers, ce dernier étant soumis à l’obligation de citation de source, de déclaration de toute altération et de publication dans les termes de la même licence.

Les auteurs de travaux publiés sur ce site conservent leurs droits de copie (copyright).

 

Charte déontologique d'AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones & De ses statuts

 

à São Salvador da Bahia de todos os Santos, le vendredi 24 mars 2017,

Est ici fondé le forum savant Antipodes - Études de langue française en terres non francophones, conformément aux dispositions à présent énoncées.

 

Table :

 

TITRE I DES DISPOSITIONS FONDAMENTALES

I.1 De la déontologie commune

I.2 De la localisation

I.3 Des objectifs éditoriaux

I.4 Du corps éditorial et des attributions

I.5 De l’identification internationale

 

TITRE II DE LA REVUE SEMESTRIELLE

II.1 Du projet

II.2 De la périodicité, des délais et des échéances

II.3 De la structure de la publication

II.4 De la focalisation des rubriques

II.5 De la nature des travaux publiés

II.6 Du volume et du nombre des publications par rubrique

II.7 Des auteurs de travaux publiés

II.8 Des consignes aux auteurs

II.9 De l’appel à offres de publication

II.10 Des modalités de sélection des travaux publiés

II.11 Des modalités de la révision linguistique des articles

 

TITRE III DES NUMÉROS SPÉCIAUX

III.1 Des actes des Journées de la langue française de l’UFBA - Congrès internationaux

III.2 De la publication de livres de recherches thématiques, d’outils didactiques, d’œuvres littéraires et de traduction

 

TITRE IV DES DISPOSITIONS FINALES

IV.1 Des membres fondateurs de la revue semestrielle

IV.2 De la connaissance et de l’acceptation

IV.3 De l’amélioration de cette charte et de l’amélioration de son application

 

 

 

Titre I Des dispositions fondamentales

 

I.1 De la déontologie commune

 

I.1.1 De la nature & Des finalités académiques de la publication

Le projet AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones (dorénavant « la présente ») organise la construction d’un forum scientifique et savant sur la base d’un site internet en accès ouvert et libre de droits. Cette construction résulte d’une action de personnes en association libre et bénévole en réponse à l’initiative de son fondateur.

La présente est de nature apolitique, aconfessionnelle, non gouvernementale, non lucrative et bénévole. Elle ne peut donc faire la promotion d’aucun parti politique, aucune religion, aucun gouvernement, ni être l’occasion d’aucune transaction financière, cette exclusion n’obérant pas toutefois la possibilités de la réflexion analytique dans ces domaines.

La présente vise à promouvoir la réflexion scientifique sur l’étude de la langue française en société effectivement non francophone. Elle vise à construire, faire connaître et reconnaître la compréhension de ce que le contexte non francophone a de conséquences sur les méthodes et pratiques d’étude de la langue française dans chaque société spécifique.

À cet effet, la présente se donne pour mission de :

- contribuer à la pérennité de la recherche scientifique en langue française et de l’internet francophone ;

- sélectionner et publier gratuitement et en accès ouvert sur l’internet des œuvres intellectuelles de haut mérite scientifique ou culturel de son champ ;

- donner une garantie universitaire aux publications mises à la disposition des internautes ;

- placer les études de langue française au sein d’une démarche de promotion de toutes les autres langues humaines et de célébration de la diversité civilisationnelle planétaire ;

- viser toujours à l’enrichissement du dialogue cordial et pacifique entre tous les individus, groupes et nations.

 

I.1.2 De l’adhésion aux principes de l’accès ouvert

La présente adhère aux principes de la publication en libre accès sur l’internet dans l’intégralité de ses aspects, conformément aux termes de l’initiative de Budapest pour l’accès libre.

La présente s’engage à œuvrer à tout moment pour l’amélioration de ses pratiques en ce sens et se met à la disposition de toute évaluation et contribution extérieure qui puisse agir à cet effet.

 

I.1.3 Du respect de la déontologie de la recherche scientifique

La présente respecte avec la plus haute exigence les standards méthodologiques et éthiques de la recherche scientifique, tels qu’elle les énonce ici et tels qu’elle pourrait les préciser en cas de réception de contributions extérieures.

La réflexion scientifique a pour fondement essentiel et indispensable la recherche sincère et impartiale de la vérité. Elle se fait dans un souci constant de transparence et de vérifiabilité des étapes de son développement. Elle ne saurait être rapprochée du désir d’adapter une démarche à l’illustration d’une conclusion préalable à la réalisation de recherches et/ou d’expérimentations.

Un compte-rendu de recherche fait une mention explicite du contexte, des interrogations initiales et des objectifs visés par la réflexion rapportée. Il en explicite entièrement les références théoriques et les méthodes suivies. Cette explicitation de références théoriques se fait dans l’application des règles de la présentation catalographique à dessein de fournir au lecteur les moyens d’un accès simple et facile au texte des références mises à contribution. Enfin, un compte-rendu de recherche scientifique fait une présentation honnête et sincère des résultats obtenus, dans le souci de ne pas biaiser ces résultats au service de quelconque hypothèse de travail ou d’intuition de résultat initiales.

La présente s’établit dans le respect de la propriété intellectuelle et prohibe tout soutien au plagiat, compris comme usurpation du travail et des bénéfices d’autrui.

La présente a pour vocation exclusive la publication de travaux jusque là inédits.

La présente veille à la présentation sous anonymat ou sous pseudonymes des enquêtés humains mis en question dans tout compte-rendu de recherche. Elle s’engage à la protection de l’intégrité morale ou, le cas échéant, physique, des personnes et des groupes cités. Elle récuse expressément toute diffamation infondée, toute insulte, toute menace et toute incitation en ce sens. Elle se donne pour norme de rédaction une expression claire, courtoise et circonstanciée, dans les conditions imposées par la recherche de l’objectivité et de la collaboration scientifique.

La présente charge son comité de rédaction de la mission de veiller au respect de ses dispositions déontologiques et lui confère le droit de refus de publication en cas de constat de contravention.

 

I.1.4 Des opinions publiées

La présente n’est pas responsable des opinions présentes dans les travaux publiés, ces opinions ne relevant que de la seule responsabilité des signataires des textes qui les contiennent.

La présente ne se reconnaît pas le droit d’interférer dans les opinions des auteurs et borne ses procédures de sélection et de révision des travaux à l’application de critères d’évaluation de la qualité des démarches scientifiques et à l’organisation formelle des textes.

 

I.1.5 De la langue

Du fait de la nature de la présente, qui vise notamment à la pérennité internationale de la langue française pour les sciences, la primauté sera donnée à l’expression en langue française.

L’anglais, l’espagnol ou le portugais pourront être la langue principale de publications ayant pour thème la langue française ou un élément civilisationnel d’un groupe francophone et devront être présents au moins dans les résumés d’articles scientifiques.

Concernant la langue française, la variété standard française ne sera pas exclusive, les anglicismes ne seront acceptés qu’en cas de réelle nécessité, les néologismes et les formes féminisées de noms de profession ou de fonction seront acceptés quand ceux-ci présenteront un enrichissement de l’expression respectueux l’étymologie du mot concerné et du principe d’analogie avec les autres termes en usage.

La norme orthographique du français sera celle présentée par l’Académie française, les propositions de rectifications orthographiques de 1990 et les postérieures éventuelles étant acceptées. Les graphies disjonctives de type « •e•s », qui représentent, d’une part, une perte de l’accord au collectif et au neutre, et partant un appauvrissement de la langue française, qui représentent, d’autre part, un acte d’appartenance militante de la part d’un groupe relativement restreint, et partant un risque pour le maintien d’une norme orthographique commune, internationale et intergénérationnelle, au péril du principe d’unité de la francophonie, sont refusées.

 

I.1.6 Du bénévolat, de la gratuité et de la gratitude

La présente est un organisme à but non lucratif. Elle ne demande aucune contribution financière à ses contributeurs et la participation à toute activité de cette revue est volontaire et bénévole. Les activités relatives à la présente ne sauraient donc faire l’objet d’aucune transaction financière.

Dans l’éventualité où la contribution aux activités de cette revue rejoigne une ou plusieurs activités comptées aux nombre des activités professionnelles d’un contributeur, cette revue ne saurait être sollicitée pour une quelconque rémunération, la ou lesdites activités professionnelles relevant éventuellement de la rémunération du contributeur par l’institution qui lui fait office d’employeur légal.

L’acceptation de la publication sur ce site de son nom personnel vaut pour acceptation tacite de cette disposition de la part des chercheurs, auteurs et tout autre contributeur à la présente.

En reconnaissance de la valeur des travaux mis à leur disposition dans cet espace numérique ouvert, les internautes utilisateurs des œuvres publiées s’engagent à en jouir et en faire usage dans le strict respect des termes définis par la licence d’utilisation.

 

I.1.7 Du droit d’auteur et de la licence d’utilisation et de reproduction

Par l'envoi d'une offre de publication au comité éditorial de la présente, l'auteur de l'offre de publication accepte de voir publier par la présente le texte de ladite offre dans les conditions de l'accès libre sur internet (gratuit et sans restriction d'origine ou de fréquence).

Les auteurs d'offre de publication conservent leurs droits de copie (copyright), mais autorisent définitivement la présente à publier l'offre soumise dans les termes prévus par la licence fournie par l'organisation Creative Commons dénommée Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International, dont les termes sont consultables en ligne à l’adresse https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/legalcode.

Cette licence de publication prévoit que les contenus de la présente sont publiés gratuitement et libres de droits pour une utilisation non commerciale par un tiers, ce dernier étant soumis à l’obligation de citation de source, de déclaration de toute altération et de publication dans les termes de la même licence.

Les auteurs sont tenus d'informer le rédacteur en chef de la présente en cas d’une existence de conflit d'intérêt avec tout autre organisme de publication.

La présente se réserve le droit de poursuivre tout contrevenant aux obligations exposées par cette licence. 

 

I.2 De la localisation

 

I.2.1 De la dénomination

Le titre général de la présente est : AntipodeS ; le sous-titre en est : Études de langue française en terres non francophones.

La siglaison déclarée de la présente est : AELF.

 

I.2.3 De l’éditeur

La présente est une publication du secteur de langue française de l’institut des Lettres de l’université fédérale de Bahia, par l’intermédiaire de son fondateur, membre dudit secteur.

La présente était initialement une publication du secteur de français du département des Lettres romanes de l’institut des Lettres de l’université fédérale de Bahia, ce département ayant été dissout le 1er mai 2019.

La présente a pour vocation d’être rattachée à un programme de post-graduation de l’institut des Lettres de l’université fédérale de Bahia.

L’éditeur de la présente pourra également évoluer en conformité avec les décisions de son fondateur.

 

I.2.4 De l’adresse postale

Prof. Fabrice F. Galvez, Universidade Federal da Bahia, Instituto de Letras, área de francês, rua Barão de Jeremoabo, n° 147, Campus Universitário de Ondina, CEP : 40170-115, Salvador - BA, Brasil

L’adresse électronique principale est : redaction.antipodes@gmail.com .

 

I.2.5 De l’hébergement électronique

 

La présente est hébergée sur le portail Serviço de editoração eletrônica de revistas du réseau des bibliothèques de l’université fédérale de Bahia, ministère de l’Education nationale du Brésil, à l’adresse électronique : https://portalseer.ufba.br/index.php/Antipodes/index

La présente utilise un système de sauvegarde LOCKSS.

 

I.3 Des objectifs éditoriaux

 

I.3.1 Des domaines disciplinaires

La présente a pour domaine disciplinaire général les études de langue française originaires de contextes non francophones.

La présente entend que ce domaine général se compose, lato sensu, des domaines de la critique littéraire, de la critique cinématographique, de la didactique des langues-cultures, de la linguistique française, de la politique linguistique, de la traductologie.

Les travaux sur l’étude du français en contexte francophone ne relèvent pas du domaine de la présente.

 

I.3.2 Des numéraux réguliers et des numéros spéciaux

La présente a pour cœur d’activité la publication d’une revue électronique scientifique semestrielle de diffusion sur critères d’excellence des travaux de recherches faits dans son domaine d’intérêt.

La présente publie parallèlement des numéros spéciaux dans son domaine, qui sont par nature : les actes des Journées de la langue française de l’UFBA - Congrès international, des livres de recherche thématiques, des outils didactiques, des œuvres littéraires en français ou de traduction.

 

I.3.3 Des publics

La présente a pour public cible la communauté mondiale des francisants, compris comme les personnes intéressées à l’étude, l’enseignement-apprentissage ou à la traduction du français, ainsi que la communauté des acteurs de politiques linguistiques et des sociolinguistes.

La présente verrait dans l’intérêt d’acteurs d’autres langues une marque très valorisante de réussite et de qualité.

 

I.3.4 Des principes de la diffusion

On entend par diffusion la publication des appels à offres de publication et les annonces de publication de la présente.

La diffusion de la présente se fait par l’internet. Les destinataires initiaux sont situés dans tous les pays du monde.

La diffusion se fait par courriel via les réseaux institutionnels de la francophonie culturelle et de la francophonie politique, via les réseaux de chercheurs, via au moins une plateforme de réseau social.

La diffusion renvoie aux informations principales mises à disposition sur le site internet de la présente.

 

I.3.5 De la charte graphique et du logo

L’usage de couleurs pour l’identité visuelle de la présente ne devra pas mettre en exergue les couleurs officielles d’un état particulier ou d’une organisation spécifique. Le logo de l’éditeur devra toutefois être présent.

Le logo de la présente écrit le nom AntipodeS avec un s majuscule pour symboliser la diversité des contextes considérés. L’image symbole de la présente est celle d’un globe terrestre en position inversée par rapport à la présentation qui en est majoritairement faite, l’hémisphère sud étant placé dans la partie supérieure, pour symboliser notamment le projet d’aide à l’avènement de didactiques non européenne de la langue française.

Le site internet de la présente devra prendre en considération dans son organisation les attentes des attributeurs d’ISSN et d’indexation.

 

I.4 Du corps éditorial et des attributions

 

I.4.1 De la constitution du corps éditorial

Le corps éditorial de la présente est constitué par un ou plusieurs président d’honneur, un coordinateur de numéro de la revue semestrielle, un conseil d’orientation scientifique, une commission de lecture, un comité de rédaction, une groupe de réviseurs pour chacune des quatre langue de la présente et par les auteurs de travaux publiés.

Les personnes nommées à tout niveau du corps éditorial ont le statut de membre permanent du corps éditorial, à l’exclusion des auteurs de travaux publiés dont le statut est celui de membre occasionnel.

La liste des membres permanents du corps éditorial devra être facilement consultable, avec mention des dates de début et de fin d’activité dans la présente.

Les présidents d’honneur sont choisis pour les mérites de leurs œuvres intellectuelles ou pour leur implication en faveur du dialogue pacifique entre les nations.

Le coordinateur de numéro est choisi parmi les présidents de commission régionale de la Fédération internationale des professeurs de français en fonction au moment de l’élaboration du numéro de la revue semestrielle concernée.

Le reste du corps éditorial est constitué de spécialistes choisis sur critères académiques dans l’obligation de garantie d’excellence dans la fonction attribuée dans le comité éditorial.

Le conseil d’orientation scientifique a pour vocation d’accueillir des enseignants-chercheurs représentant tous les domaines des études françaises et représentant tous les contextes non francophones. Les membres ressortissant d’un même pays ne pourront excéder le nombre de cinq au sein du conseil d’orientation scientifique. Le conseil d’orientation scientifique ne pourra pas accueillir des enseignants-chercheurs ressortissant de contextes effectivement francophones dans une proportion supérieure à 20% du nombre total de ses membres.

La commission de lecture est composée de spécialistes dans les domaines et dans les langues de la présente.

Le comité de rédaction constitué d’un rédacteur en chef, d’un conseiller d’édition, d’un conseiller technique, d’une équipe de réviseurs de langue française, d’une équipe de réviseurs de langue portugaise, d’une équipe de réviseurs de langue espagnole, d’une équipe de réviseurs de langue anglaise.

Le comité d’auteurs est renouvelé à chaque numéro aux termes des procédures de sélection éditoriale indiquées aux titres respectifs de la présente charte.

 

I.4.2 De l’entrée

Le fondateur de la présente exerce les fonctions de premier rédacteur en chef de la présente.

Le rédacteur en chef coordonne et valide les procédures d’entrée dans le comité éditorial de la présente.

Les membres permanents de la présente sont définis sur invitation, candidature spontanée, parrainage par un autre membre permanent ou sélection après un appel à contribution.

Le coordinateur de numéro est invité par le rédacteur en chef pour une intervention ponctuelle à cette fonction, une nouvelle participation d’un même coordinateur de numéro ne pouvant avoir lieu avant échéance d’un délai de deux ans.

Les auteurs sont sélectionnés à chaque publication par la commission de lecture et par le rédacteur en chef sur la base de leurs mérites scientifiques, conformément aux procédures  de sélection énoncées dans les titres respectifs de la présente charte.

 

I.4.3 Du renouvellement

La permanence dans le comité éditorial, à l’exception des auteurs de travaux publiés, se fait par tacite acceptation et sans limitation de temps.

 

I.4.4 De la sortie

La sortie temporaire ou définitive du comité éditorial se fait de plein droit sur simple avis adressé au rédacteur en chef.

La sortie définitive d’un membre permanent du comité éditorial peut être actée par le rédacteur en chef après non observation par ce membre des engagements énoncés dans cette charte au cours des travaux d’une suite de trois numéros de la publication.

La sortie définitive d’un membre permanent du comité éditorial peut être actée par le rédacteur en chef pour manquement aux exigences déontologiques de la présente telles que présentées dans la présente charte.

 

I.4.5 Des attributions et des relations entre les organes

Le président d’honneur symbolise l’esprit d’ouverture internationale, d’honnêteté et d’exigence intellectuelles qui réunit l’ensemble des interlocuteurs de la présente.

Le conseil d’orientation scientifique veille au respect de la présente charte déontologique, à la diffusion de la présente et à la sollicitation d’auteurs pertinents.

Le coordinateur de numéro participe, avec le rédacteur en chef, à la rédaction de la présentation du numéro et à la diffusion de la présente dans sa zone d’activité.

La commission de lecture assure l’évaluation des offres de publication dans le respect des procédures d’excellence scientifique dont s’est dotées la présente.

Le rédacteur en chef coordonne les activités de la présente, veille au respect de la présente charte, assure la mise au standards de la présente des publications de recherches sélectionnées.

Le conseiller d’édition apporte les éclairages nécessaires au rédacteur en chef dans le projet de constitution d’une revue de haut niveau scientifique.

Le conseiller technique apporte les éclairages et le soutien nécessaire au rédacteur en chef dans le projet de mise en service d’un espace numérique de qualité.

Les équipes de révision linguistique garantissent l’irréprochabilité d’expression des publications de la présente.

Les auteurs mettent à disposition de la présente des propositions de publication de travaux de recherche originales et inédites, dans les conditions de propriété intellectuelle énoncées par la présente charte. Les auteurs de travaux sélectionnés pour publication s’engagent à donner satisfaction aux demandes d’amélioration formulées par la commission de lecture et par le comité de rédaction, telles que présentées par le rédacteur en chef et dans le strict respect des procédures et des délais énoncés dans la présente charte.

 

I.5 De l’identification internationale

  

I.5.1 De la publication

La présente se dotera dans les meilleurs délais d’un numéro d’identification international (International standard serial number, ISSN).

La présente sollicitera son indexation dans les répertoires de revues électroniques et dans les banques d’articles en ligne dans les délais pratiqués par ces organisations.

La présente a vocation à être affiliée à un programme de post-graduation de l’institut des Lettres de l’université fédérale de Bahia et à figurer aux meilleures places dans les classements internationaux des revues scientifiques.

 

I.5.2 Des travaux

L’attribution aux travaux publiés de Digital Object Identifier (DOI) et d’un identifiant international de livre (International Standard Book Number, ISBN) devra être sollicitée auprès de l’éditeur, à savoir les services compétents de l’université fédérale de Bahia.

 

I.5.3 Des auteurs

Les auteurs de travaux publiés par la présente acceptent la mention en élément post-textuel de leurs articles la mention explicite de :

- leurs noms complets ;

- leurs fonctions et rattachements professionnels ou académiques ;

- leurs adresses postales professionnelles ;

- leurs adresses électroniques professionnelles.

À partir de la mise en ligne du second numéro de la revue semestrielle de la présente, la publication des travaux de recherches sera conditionnée à la présentation d’un identifiant de l’organisation ORCID, la participation de la présente au projet ORCID étant un préalable à sa bonne indexation à terme. L’obtention d’un identifiant ORCID est de la responsabilité de chaque auteur.

 

 

 

Titre II De la revue semestrielle

 

II.1 Du projet

La revue semestrielle est la publication principale de la présente. Elle vise à participer à la valorisation et au progrès des études de la langue française. Elle vient en défense et en illustration de la langue française comme langue internationale. Elle contribue intellectuellement à l’enrichissement de la science et de l’internet en langue française.

Elle propose un point de référence académique à la corporation mondiale des francisants. Ses choix de publication se font sur les seuls critères de l’excellence scientifique ou culturelle et sur la base du concours anonyme et de la double évaluation non collégiale. Elle se donne pour mission et pour règle la plus haute exigence de qualité en tous points de son processus éditorial.

 

II.2 De la périodicité, des délais et des échéances

La revue semestrielle de la présente est publiée en juin et en décembre.

Les numéros de la même année sont regroupés sous un même volume et reçoivent les désignations de nº1 et de nº2.

Les dates limites de réception des offres de publication est le 31 janvier pour le numéro de juin  et le 31 juillet pour le numéro de décembre. Toute offre de publication reçue sera évaluée pour une publication éventuelle dans le numéro correspondant à la date limite de remise suivant immédiatement la date de réception par le comité de rédaction.

Les auteurs d’offres de publication seront informés par le comité de rédaction de la décision relative à la sélection de leur travaux dans un délai de deux mois après la date limite de remise d’offre qui suit immédiatement la date d’envoi par les auteurs de l’offre de publication  effective à la présente.

 

II.3 De la structure de la publication

La revue semestrielle de la présente se compose d’un avant-propos, des rubriques scientifiques, d’une rubrique Varia, de la présentation de fiches de lecture et de communication de recherches en cours.

Un dossier thématique peut être publié sans contrainte de régularité temporelle.

 

II.4 De la focalisation des rubriques

La rubrique avant-propos contient la présentation du numéro et un éditorial. Elle peut également accueillir une contribution d’un président d’honneur ou d’un membre du conseil d’orientation scientifique.

Les rubriques scientifiques reprennent et illustrent les domaines de la présente, à savoir ceux de la critique littéraire & cinématographique, de la didactique du français, de la linguistique, des politiques linguistiques et de la traductologie.

La rubrique Varia accueille tout autre type de travaux en relation avec le domaine de la présente.

Les rubriques de la revue semestrielles n’exigent pas d’unité thématique entre les publications qu’elles accueillent.

Quand plusieurs publications se regroupent autour d’une thématique commune plus précise que la  seule appartenance à un des domaines de la revue, ces publications sont données sous la forme d’une rubrique Dossier.

 

II.5 De la nature des travaux publiés

Les travaux publiés sont des articles scientifiques, des fiches de lecture, des communications de recherche en cours.

Les standards pratiqués pour chacun de ces types de textes sont présentés aux auteurs dans les parties spécifiques de la présente (voir « À propos »).

La revue semestrielle comporte également des présentations et des éditoriaux.

La rubrique Varia peut comporter des textes dont la nature n’est pas prévue par la présente disposition.

 

II.6 Du volume et du nombre des publications par rubrique

Un numéro de la revue semestrielle n’excède pas la publication de quinze articles scientifiques.

Selon le numéro de la revue semestrielle et en conséquence des résultats de la sélection des travaux, une rubrique peut compter un nombre de publication nul. Le nombre maximal des publications d’une même rubrique n’excède pas cinq articles.

 

II.7 Des auteurs de travaux publiés

Tout francisant peut être un auteur de la présente, sans discrimination de diplôme, de rattachement professionnel, d’âge, de sexe, d’origine géographique ni autre.

Les auteurs doivent honorer les dispositions énoncées en I.5.3 de la présente charte déontologique.

Dès lors que la sélection des offres de publication se fait par un processus de classement critérié et anonyme (cf. II.10 et « Processus d’évaluation par les pairs » in « À propos » de la présente), les membres du comité éditorial peuvent publier leurs travaux dans la présente.

Il est toutefois à souligner que les membres du corps éditorial de la présente ne sauraient bénéficier d’aucune préséance de quelque nature que ce fût dans la publication de leurs travaux de recherche.

 

II.8 Des consignes aux auteurs

Par la soumission d’une offre de publication à AntipodeS - Études de langue française en terres non francophones, les auteurs déclarent tacitement accepter les termes de sa charte déontologique, ainsi que toutes les dispositions présentées sur le site de cette revue.

Les travaux soumis à l’évaluation pour publication sont des travaux personnels, originaux et jusque là inédits.

Les offres de publication seront adressées au comité de rédaction sous format .doc ou .pages non protégé. 

Les envois se feront exclusivement par pièce jointe de courriel à l’adresse redaction.antipodes@gmail.com .

 

Suivent les consignes de présentation des :

II.8.1 articles scientifiques,

II.8.2 fiches de lecture,

II.8.3 présentations de recherche en cours.

  

II.8.1 Les articles scientifiques se composeront, dans le même ordre, des éléments suivants :

a) éléments pré-textuels :

- axe disciplinaire visé par l’offre de publication (à choisir entre les cinq rubriques de la revue ou la rubrique Varia);

- titre (dans la langue de l’article);

- sous-titre (facultatif);

- nom(s) du ou des auteur(s);

- université(s) et pays du ou des auteur(s)

- résumé (dans la langue de l’article);

- mots-clefs d’indexation (dans la langue de l’article);

b) éléments textuels :

- titres de sections et de sous-sections;

- structuration de l'introduction générale :

. thème et conjoncture,

. interrogations, doutes ou problèmes qui justifient la recherche,

. objectifs généraux de la recherche,

. type de recherche réalisé,

. étapes du développement;

- structuration du développement :

. mention des références scientifiques (avec renvois catalographiques);

. présentation de la méthode d'investigation suivie,

. résultats obtenus;

- structuration de la conclusion générale :

. rappel de la problématique et des contenus du développement,

. rappel des résultats obtenus,

. mise en perspective;

- notes de bas de page.

c) éléments post-textuels :

- note explicative (facultatif);

- références;

- glossaire (facultatif);

- annexe (facultatif);

- remerciements (facultatif);

- mention du ou des nom(s) complet(s) du ou des auteur(s) pour référenciation;

- titre(s) universitaire(s) du ou des auteur(s);

- fonction(s) universitaire(s) ou activité(s) professionnelle(s) du ou des auteur(s);

- département(s) et/ou autres du ou des auteur(s);

- université(s) et/ou autres du ou des auteur(s);

- adresse(s) postale(s) du ou des auteur(s);

- adresse(s) électronique(s) du ou des auteur(s).

 

II.8.2 Les fiches de lecture se composeront, dans le même ordre, des éléments suivants :

a) référence de l’ouvrage présenté et mots-clefs;

b) résumé critique ou informatif de l’ouvrage présenté;

c) présentation de l’auteur de la fiche de lecture.

La longueur maximale acceptée est de cinq cents mots, hors éléments pré- et post-textuels.

La rédaction du résumé se fait en phrases concises et affirmatives à la troisième personne du singulier, sans énumération de thèmes, ni titre de section.

La première partie fait  la présentation du thème, du domaine et de l’intérêt de l’ouvrage présenté.

La seconde partie contient la présentation générale du plan de l’ouvrage.

La troisième partie contient la  présentation détaillée des contenus importants de l’ouvrage.

Le dernier paragraphe contient la conclusion de l’auteur de la fiche de lecture quant aux forces, aux faiblesses et aux perspectives de l’ouvrage présenté.

La fiche de lecture mentionne :

- le ou les nom(s) complet(s) du ou des auteur(s) pour référenciation;

- le ou les titre(s) universitaire(s) de ou des auteur(s);

- la ou les fonction(s) universitaire(s) et/ou activité(s) professionnelle(s) de ou des auteur(s);

- le ou les département(s) et/ou autres de ou des auteur(s);

- la ou les université(s) et/ou autres de ou des auteur(s);

- les adresse(s) postale(s) du ou des auteur(s);

- la ou les adresse(s) électronique(s) de ou des auteur(s).

 

II.8.3 Les présentations de recherche en cours se composeront, dans le même ordre, des éléments suivants :

a) titre de la recherche et mots-clefs;

b) résumé informatif du projet présenté;

c) présentation du chercheur référent du projet;

d) présentation des références.

La longueur maximale acceptée est de sept cents mots, hors éléments pré- et post-textuels.

La rédaction se fait en phrases concises et affirmatives à la troisième personne du singulier, sans énumération de thèmes, ni titre de section.

La présentation du projet de recherche se structure en la présentation de :

- la composition et de(s) affiliation(s) institutionnelle(s) de l’équipe de recherche;

- la référence de la validation institutionnelle du projet de recherche;

- des thème et contexte;

- des doutes, interrogations ou problèmes fondateurs;

- des objectifs généraux de la recherche et éventuelles hypothèses;

- des justifications et bénéfices pratiques de la recherche;

- des références théoriques;

- de la méthodologie, des financements éventuels et du chronogramme de travail.

La présentation mentionne :

- le ou les nom(s) complet(s) du ou des auteur(s) pour référenciation;

- le ou les titre(s) universitaire(s) de ou des auteur(s);

- la ou les fonction(s) universitaire(s) et/ou activité(s) professionnelle(s) de ou des auteur(s);

- le ou les département(s) et/ou autres de ou des auteur(s);

- la ou les université(s) et/ou autres de ou des auteur(s);

- les adresse(s) postale(s) du ou des auteur(s);

- la ou les adresse(s) électronique(s) de ou des auteur(s).

La présentation de projet de recherche doit être conclue par la présentation des références catalographiques des fondements théoriques de la recherche.

Le nombre de références présentées varie entre cinq et dix titres.

 

II.9 De l’appel à offres de publication

L’appel à offres de publication est fait par le rédacteur en chef de la présente, selon les dispositions exposées ci-dessus en I.3.4.

Les informations principales demeurent sur le site de la présente de manière permanente. Cette information est complétée par des diffusions de courriel et des annonces sur les réseaux sociaux :

- en juillet et en décembre pour les numéros de janvier-juin ;

- en janvier et en mai pour les numéros de juillet-décembre.

À ces appels principaux, les avis concernant les numéros spéciaux devront être des occasions de renforcement.

 

II.10 Des modalités de sélection des travaux publiés

Les offres de publications sont adressées par les auteurs au rédacteur en chef de la présente à l’adresse électronique : redaction.antipodes@gmail.com . Le rédacteur en chef accuse réception auprès des auteurs à réception de l’offre et informe de la période de finalisation de la phase de sélection.

Après exclusion des plagiaires, le rédacteur en chef formate à l’identique toutes les offres et les anonymise. Le rédacteur en chef choisit deux évaluateurs pour chaque offre de publication parmi les membres de la commission de lecture de la présente. Le choix des évaluateurs est fait sur la base de la compatibilité des domaines scientifiques et linguistique des offres de publication et des évaluateurs. Les identités des auteurs et des évaluateurs correspondants est gardée totalement secrète par le rédacteur en chef, nulle partie autre que ce dernier ne devant être informée de ces identités, même après communication des résultats de sélection. Les deux évaluateurs d’une même offre de publication ne doivent donc pas pouvoir se concerter. Les offres de publication formatées et anonymées sont envoyées aux évaluateurs par le rédacteur en chef avec mention d’un délai de trois semaines au maximum pour la remise des évaluations.

Les évaluations de la qualité scientifique des offres de publication se fait de manière unique et critériées, telle qu’informé aux auteurs sur le site de la présente (Cf. « À propos » / « Politiques » / « Processus d’évaluation par les pairs »).

Chaque évaluation est critériée et notée (concept primaire sur 1000 points). La moyenne des deux concepts primaires obtenus par un article lui confère un concept final. Pour chaque numéro, les offres de publication sont classées, dans chaque rubrique, par orde décroissant des valeurs des concepts finaux obtenus. Les offres de publication les mieux classées de chaque rubrique sont sélectionnées pour publication. Le nombre d’offres de publication sélectionnées dans chaque rubrique dépend des résultats généraux de l’évaluation dans l’ensemble des rubriques du même numéro, sans pouvoir toutefois excéder le nombre de cinq articles par rubrique. Les offres qui obtiennent un concept final inférieur à 500 sont refusées pour publication dans le numéro.

Les évaluations se font sur les deux plans de la valeur formelle (500 points) et de la valeur scientifique (500 points) des articles selon les pondérations suivantes : 

* Évaluation des aspects formels de la proposition (critères et maxima) :

- rédaction en français : 30

- correction linguistique : 40

- structuration du résumé en : a. thème et conclusion, b. type de recherche, c. objectifs, méthodologie, résultats : 90

- pertinence des mots-clefs d'indexation : 30

- pertinence des titres de section et de sous-section : 10

- structuration de l'introduction générale en : a. thème et conjoncture, b. interrogations justificatives, c. objectif général, d. type de recherche, e. étapes de la présentation : 90

- structuration de la conclusion générale en : a. résumé du développement de l'article, b. pondération des résultats obtenus, c. prévision de recherches corollaires : 90

- respect des normes de citation : 30

- respect des normes de référencement en note de bas de page : 20

- présentation post-textuelle de la liste des références mentionnées dans l'article et des travaux fondamentaux dans le champ : 30

- respect des normes de présentation des références post-textuelles : 30

- taille >10 pages et <15 pages (total) : 10 (éliminatoire si <7 pages et si >20 pages)

** Évaluation des aspects scientifiques de la proposition (critères et maxima) :

- pertinence du titre au vu des contenus et de l'intérêt :  30

- importance actuelle du thème : 110

- explicitation des références théoriques de la recherche : 50

- pertinence des références théoriques de la recherche : 70

- clair exposé de la méthode de recherche : 50

- pertinence et fiabilité de la méthode de recherche : 70

- présentation de résultats qui correspondent au projet annoncé : critère éliminatoire

- originalité, articulation et consistance de l'argumentation : 25

- utilisation pertinente des références mentionnées : 25

- originalité et importance des conclusions de recherche : 70

Les remises des concepts primaires par les évaluateurs sont complétées par un avis sur la possibilité de publication dans le numéro en cours et par des conseils pour l’amélioration de l’offre. Une offre qui, indépendamment du concept final atteint, ne reçoit pas un avis favorable pour publication dans le numéro par les deux évaluateurs est refusée pour la publication immédiate et pourra être révisée et proposée pour un prochain numéro de la revue semestrielle.

Après finalisation de la phase de sélection des offres de publication, le rédacteur en chef fait connaître individuellement à chaque auteur le résultat de son évaluation. Le rédacteur en chef remet à chaque auteur les deux fiches d’évaluations utilisées pour la sélection et transmets à chaque auteur une synthèse des demandes de révisions de l’article en vue de sa publication. Le rédacteur en chef informe chaque auteur d’offre de publication sélectionnée de la date à laquelle il devra remettre son texte révisé pour mise aux standards formels de la présente et publication. La révision pour publication d’une offre par son auteur se fait dans un délai de trois semaines au maximum. Le rédacteur en chef informe également chaque auteur d’offre de publication refusée de la possibilité d’une révision approfondie pour une tentative de publication dans un numéro ultérieur de la revue semestrielle.

Les fiches de lecture et les communications de recherches en cours sont évaluées uniquement par le rédacteur en chef et ne sont pas soumises à sélection, toute offre formulée en respect des standards de la présente pouvant être publiée.

 

II.11 Des modalités de la révision linguistique des articles

 

À réception des versions révisées par leurs auteurs des articles sélectionnés pour publication, le rédacteur en chef procède à la mise aux standards formels de la présente. Il est à préciser aux auteurs à ce sujet que le rédacteur en chef pourra procéder à des modifications typographiques et textuelles - dans les limites du strict respect des idées présentées par les auteurs, qui en conservent l’unique paternité et responsabilité.

Après mise des articles aux standards formels de la présente, les auteurs sont sollicités pour validation par le rédacteur en chef. Le rédacteur en chef reste soumis aux avis des auteurs, qui restent propriétaires des textes mis en publication, sous condition d’autorisation définitive, par la présente.

Après obtention de la validation pour publication par les auteurs, le rédacteur en chef sollicite la relecture linguistique d’un des réviseurs linguistiques du corps éditorial de la présente, choisi sur la base de son expertise dans la langue de l’article. Le rédacteur en chef sollicite également les réviseurs linguistiques pour la finalisation des résumés de l’article dans les quatre langues de la présente.

Sauf demande spécifique d’un auteur, les articles sont publiés sans nouvelle sollicitation de validation des auteurs, tout auteur qui le souhaiterait pouvant faire une sollicitation de rectification d’ordre exclusivement linguistique après mise en ligne en s’adressant à cet effet au rédacteur en chef.

 

 

 

Titre III Des numéraux spéciaux

 

III.1 Des actes des Journées de la langue française de l’UFBA - Congrès internationaux

 

III.1.1 De la dénomination

La publication des textes des interventions orales réalisées dans le cadre des Journées de la langue française de l’université fédérale de Bahia est dénommée : « Actes des Journées de la langue française de l’UFBA - N’’ Congrès international ».

Cette dénomination est précédée de la mention du volume annuel et du rang du numéro spécial, sous la forme : « Vol. N, Numéro spécial nº N’ ».

Les variables N, N’ et N’’ sont des valeurs numériques à définir sur la base des circonstances de la publication.

 

III.1.2 Du corps éditorial

Le corps éditorial desdits actes se compose des membres de la commission scientifique et du comité d’organisation desdits congrès, réunis pour l’occasion de ces actes.

Les modalités de composition des commissions précédemment citées relèvent de la responsabilité des organisateurs desdits congrès.

Il devra être remis une déclaration de participation à ces membres.

 

III.1.3 De la périodicité

La périodicité de la publication des actes desdits congrès suit celle de ces derniers.

Les années où ces congrès se seront tenus, la publication des actes devra avoir lieu au mois de mai et soutenir le second appel à offres de publication pour le numéro de juillet-décembre de la revue semestrielle de la présente.

 

III.1.4 Des procédures éditoriales

Le rédacteur en chef de la présente est le directeur de la publication desdits actes.

Il sollicite aussi tôt que possible les intervenants sélectionnés pour lesdits congrès pour une remise des textes des interventions à la date du 20 mars des années où se tiennent lesdits congrès.

Après la tenue des congrès, le rédacteur en chef communique par écrit aux intervenants les questions qui leur ont été posées par les participants au fil des travaux et sollicite de la part des intervenants une réponse écrite à ces questions pour la date du 1er mai des années où se tiennent les congrès.

Après réception des textes et des réponses aux questions, le rédacteur en chef les met aux standards formels de la présente, en assure la révision linguistique, sollicite la validation des auteurs pour publication et publie sous format .pdf les textes finalisés.

La procédure éditoriale desdits actes ne conclue par l’annonce de la publication dans les réseaux de la présente via courriel et plateforme de réseau social.

 

III.2 De la publication de livres de recherches thématiques, d’outils didactiques, d’œuvres littéraires et de traduction

 

III.2.1 De la dénomination & de l’identification internationale

La dénomination de ce type de travaux publiés par la présente sera donnée par son auteur lato sensu. Cette dénomination sera précédée par la mention « Vol. N, Numéro spécial nº N’ », les variables N et N’ étant des valeurs numériques à définir sur la base des circonstances de la publication.

Si la publication de ce type de travaux donne lieu à la création d’une collection, la dénomination des publications devra être modifiée de façon à comporter le nom de cette collection.

Un identifiant international de livre (International Standard Book Number, ISBN) et un identifiant digital d’objet (DOI) devront être sollicités auprès de l’éditeur, à savoir les services compétents de l’université fédérale de Bahia.

 

III.2.2 Du corps éditorial

Le corps éditorial d’une publication de ce type de travaux est composé de l’auteur lato sensu et d’une commission éditoriale. L’auteur lato sensu désigne un auteur ou un organisateur individuels ou un groupe d’auteurs ou d’organisateurs. La commission éditoriale sera organisée sous la présidence du rédacteur en chef de la présente et d’un minimum de deux autres membres choisis pour leur expertise reconnue dans le domaine de l’œuvre publiée. À l’exclusion du rédacteur en chef de la présente, les membres de la commission éditoriale ne font pas nécessairement partie du comité éditorial de la présente. Les membres de la commission éditoriale sont invités par le rédacteur en chef, conseillé par le conseil d’orientation scientifique de la présente.

 

III.2.3 De la périodicité

La publication de ce type de travaux est a priori unique. Elle pourra toutefois faire l’objet de la création d’une collection sans contrainte de périodicité.

 

III.2.4 Des procédures éditoriales

La publication de ce type de travaux se fait par sollicitation des auteurs lato sensu auprès du rédacteur en chef, par parrainage des auteurs lato sensu par un membre du comité éditorial de la présente ou par invitation par le rédacteur en chef de la présente.

Une fois saisi, le rédacteur en chef organise la commission éditoriale et les procédures de validation de la proposition de publication. Le cas échéant, la commission éditoriale peut solliciter une révision des travaux de la part des auteurs lato sensu.

Après validation de la publication par la commission éditoriale, le rédacteur en chef organise le formatage aux standards de la présente, ainsi que sa mise en ligne et participe à sa promotion.

 

 

Titre IV Des dispositions finales

 

IV.1 Des membres fondateurs de la revue semestrielle

 

Le fondateur de la présente est le professeur Fabrice Frédéric Galvez.

Sur l’invitation du fondateur et par leur très cordial soutien, les membres du comité éditorial  se présentent à la fondation de cette revue.

 

IV.2 De la connaissance et de l’acceptation

 

Par l’acceptation de la mention de leurs noms en un quelconque emplacement de ce site internet et par tacite consentement, les contributeurs à la présente se déclarent informés et en plein et libre accord avec les termes de sa charte déontologique et avec ses statuts ci énoncés.

En tant que de besoin et dans les bornes d’un délai raisonnable, une traduction pourra être fournie de tout ou partie de cette charte aux contributeurs qui le solliciteront.

 

IV.3 De l’amélioration de cette charte et de l’amélioration de son application

 

La présente proteste de son projet d’améliorer constamment la qualité de ses pratiques, desquelles la présente charte et son application sont parties intégrantes. La présente se réserve par conséquent le droit de modifier tout au partie de la présente charte, avec la charge pour tout contributeur de la présente de s’en tenir informé, la présente garantissant à chacun qu’aucune modification ne sera faite au désavantage de ses contributeurs ni dans le but de leur porter préjudice, à leur su ou à leur insu.

À cette fin de constante amélioration de ses pratiques, la présente se met à la disposition de tout conseil et de toute évaluation par un ou plusieurs de ses membres et/ou par un tiers, qu’elle s’engage à considérer avec sincérité, intérêt et sérieux.

 

Le rédacteur de la présente charte, Fabrice Frédéric Galvez